Les 6 et 7 mars 2018 à Ouagadougou, une quarantaine de producteurs ont bénéficié d’une formation à l’introduction et à l’utilisation des bio-digesteurs. Cette activité s’inscrit dans le cadre du développement des filières économiques des programmes SoS d’USC Canada et de ses partenaires en Afrique de l’Ouest, Association pour la Protection de la Nature au Sahel (APN-Sahel ) au Burkina Faso) et Conseils et Accompagnement des Initiatives à la Base, (CAB-DEMESO) au Mali.

Dans l’optique d’initier les producteurs burkinabè et maliens à l’utilisation du bio digesteur dans leurs activités agricoles et pastorales, les partenaires d’USC : APN-Sahel du Burkina Faso et CAB-DEMESO du Mali, ont dans le cadre du Programme SoS initié une formation à Ouagadougou. C’était une formation de deux jours assurée par le Programme National de Bio-digesteurs du Burkina Faso (PNB BF). Notons que cette activité vise à accroître les performances des micro-entreprises compostières, celles de production et de transformation de produits agroécologiques par l’intégration de bio-digesteurs dans les filières économiques porteuses. Ainsi le compost issu de la transformation de bouses, est utilisé pour un meilleur rendement agricole et le surplus peut être vendu.

La formation a été amorcée en 2 phases : Premièrement, une visite d’un bio-digesteur à la ferme Yemboali (à 20 km de Ouagadougou), le 6 mars à Boassa. Deuxièmement, une conférence d’échange entre les participants et les agents de PNB BF, le 7 mars.

Chargée de communication APN-Sahel

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *